Lisses et Paris, 16 septembre 2021Sebia, leader mondial du diagnostic in vitro (DIV) dans le domaine du myélome multiple et des maladies chroniques, et Metafora biosystems annoncent aujourd’hui un partenariat stratégique pour développer des solutions DIV basées sur la plateforme technologique de Metafora. Celle-ci permet de détecter des anomalies du métabolisme cellulaire. Dans le cadre de cet accord, Sphinx, qui détient Sebia, prend une participation minoritaire dans Metafora.

Jean-Marc Chermette, Président Directeur Général de Sebia, déclare « Nous sommes très enthousiastes de participer au développement de Metafora biosystems dont la technologie innovante permettra des avancées considérables dans le domaine du diagnostic des cancers et des maladies métaboliques. Ce partenariat permet à Sebia d’accéder à cette technologie, à commencer par ses applications au diagnostic du myélome multiple dont Sebia est le leader mondial ».

 

Vincent Petit, cofondateur et Président de Metafora, déclare : « L’engagement de Sebia, à la fois stratégique et financier, est une étape clé dans le développement de Metafora ; il souligne et valide le potentiel de notre plateforme. L’investissement de Sebia nous permet d’accélérer nos programmes de R&D et de préparer les lancements commerciaux d’ici 2023. Nous sommes impatients de collaborer avec l’équipe de Sebia et d’apprendre de leur riche expertise en diagnostic in vitro ».

 

En parallèle de la prise de participation, le partenariat entre Sebia et Metafora vise en effet le développement de nouvelles méthodes analytiques, en particulier en hématologie. L’hémato-oncologie souffre encore d’un manque de tests diagnostiques solides sur lesquels fonder des décisions thérapeutiques éclairées, et les deux partenaires s’efforceront de répondre à ces besoins non satisfaits.

 

« La technologie de Metafora réalise l’exploit de l’équivalent d’un PET-Scan, technologie de référence pour l’imagerie des cancers, sur des « biopsies liquides » c’est-à-dire à partir d’une simple prise de sang. La résolution de cette analyse, qui s’appuie sur la cytométrie de flux, est maximale puisque les cellules sont analysées une par une. Ce partenariat permet d’élargir la gamme des technologies utilisables par Sebia, en complément de l’Electrophorèse ou de la Spectrométrie de Masse, pour répondre aux défis du diagnostic et du suivi des cancers et des maladies chroniques » dit Pierre Sonigo, Chief Scientific Officer du groupe Sebia.